Et si cette crise n'était qu'une invention de plus, une dernière pirouette du capitalisme et des financiers pour faire payer à tous les actifs toxiques emagasinés dans toutes les banques? Et si c'était la dernière invention sordide de nos extraordinaires banquiers créatifs?

Et ça marche! Les journalistes et les ministres emboitent le pas, la crainte d'un effondrement boursier sert d'épouvantail..et tous les états, vous et moi mettent la main à la poche.

Pendant le même temps direz vous, les bourses s'effondrent et tout le monde perd de l'argent. Ca dépend comment sera la distribution au sortir de la crise. En attendant, il y en a - les petits malins qui ont transferé leurs actifs pourris à temps - qui rachetent des concurrents à pas cher. On les en remercie même! Les états leur donne des sous - nos sous- pour continuer à faire marcher la folle machine.

Les petits épargnants, derniers informés sont ruinés. C'est le dernier effet de la pirouette: même ceux qui n'ont pas joué aux actifs pourris payent l'adition. C'est un magnifique coup de poker manteur!

Et le bonus, c'est que profitant de la crise, les groupes dégraissent à tout va, car la nouvelle économie, celle de l'usage et de l'éphémère a besoin de moins de production...

Je trouve cela louche  quand même.... et vous?