Ni bombardement, ni destructions materielles..Le XXI ème siècle est soft! Rien qu'une destruction brutale de 30% du PIB des pays industrialisés, une évaporation (détrounement) massive des capitaux.. les populations au chomage, pénurie de denrées alimentaires sur de vastes contrées au sol pourtant riche... les usines ferment. les gouvernements  vacillent. Gouverner en temps de guerre est un autre exercice.

Les français qui le peuvent se replient à la campagne. Un terrain, un clapier, un poulailler, un jardin.. on sera mieux là qu'à la ville où le marché noir se développe, bi pâssant les intermédiaires. Les citadins vont à la campagne se ravitaller à prix abordables...

Pas de front, pas d'ennemi. Combattre quoi?

Les français, pragmatiques et débrouillards s'organisent ..Les solidarités, l'échange se développent comme une onde de choc.. les situations un temps privilégiées - dans un empilement couteux de taches prédatrices de la valeur - perdent tout à coup toute valeur. Reste le savoir faire concret: plomberie, electricité, batiment, jardinage.. échange..

Pour nous les anciens qui avons connu l'après guerre avec une offre de produits très réduite à l'essentiel, cela ne sera pas impossible. Pour nos jeunes gatés, abreuvés de produits d'image, cela va être bizarre.

Mais parfois il faut aller au fond de la piscine pour remonter à la surface.

Aspirons un grand bol d'air et préparons notre énergie pour remonter. Le ciel sera plus bleu après. Je vous laisse, mon jardin m'attend..Il fait beau, les oiseaux chantent et la terre est belle.